« Les trois petits cochons de l’Ancharel »

Sortie du livre « Les trois petits cochons de l’Ancharel »: printemps 2013

Ce livre est le récit de l’artiste peintre DELAMONICA.
Navigant constamment entre mythe et réalité, il raconte comme il peint son arrivée dans un petit village aux confins de la Dordogne et de la Corrèze, au bord de l’Ancharel, le ruisseau qui borde sa nouvelle demeure.

Cet artiste à la sensibilité à fleur de peau donne aux mots la couleur de ses réalités qui, comme tout un chacun, ne sont pas toujours LA réalité.
L’imaginaire se mêle à la poésie, la poésie aux blessures, la douleur à l’humour.
Dans cette fresque il n’hésite pas à paraphraser Leibnitz: « Pourquoi y a t-il Villac plutôt que rien? »

« J’aime les trois petits cochons de l’Ancharel pour leur odeur, et l’Ancharel pour ses cochons.
J’aime le chef de Villac pour ce qu’il croit de la vocation d’un chef.
J’aime le boulanger pour son bon pain au petit matin.
J’aime les moutons parce qu’ils font « Behhhhh » et qu’ils ne comptent pas leur temps.
J’aime tous les charcutiers même s’ils occient au final les petits cochons qui me régaleront.
J’aime le brin d’herbe, j’aime Villac, j’aime le cosmos et son Mystère.
A Villac, je fais partie du Grand TOUT» (DELAMONICA)

Share
Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *