Livre d’or | DELAMONICA

Livre d’or

Share

33 Responses to Livre d’or

  1. martine bascou says:

    Bonjour Didier
    Comme le temps passe et comme je continue à adorer tes toiles!!!! Je suis ravie de ta réussite et parfois ma galerie Kadrissime me manque mais à Saint-Raphaël j’aurai eu du mal à survivre. Je travaille donc avec mon dentiste de mari, je m’occupe de l’acceuil et du téléphonne. Je serai trés contente d’avoir de tes nouvelles et surtout je craquerai bien pour une autre de tes toiles….D’ici là à bientôt et saches que je suis fière de t’avoir exposé. Martine Bascou

    • Delamonica says:

      Chère Martine, Quelle bonne surprise ! Je pense souvent à vous, et à Kadrissime, à cette époque pleine d’espérance. Tu auras été parmi les galeristes les plus gentils à mon égard, et très efficace. Sans flagornerie, vous, les galeristes avec qui j’aurais travaillé, vous tous vous êtes des gens passionnés, assez fous pour vendre de l’art et promouvoir des artistes, vu les temps qui viennent. Le désenchantement du monde ne sera pas passé par Olivier DYAN, Muriel et Eric d’ARTCLUB, il ne sera pas passé non plus par la flamboyante Suzanne du « Temps qui passe » en Suisse, ni par Philippe et Marie Florence de Ribérac ou encore Gilles de la galerie « du passage » à Périgueux. Plus fou que l’artiste : le galeriste…un galérien… Toi, Martine, je trouve un peu triste que tu sois « tombée dans la dent creuse » même en compagnie d’un mari dentiste charmant…sans doute l’amour appelle t il au sacrifice… Tu sais, lors de mon premier vernissage à ARTCLUB, une vieille dame m’a abordé et m’as dit: « Monsieur, j’adore ce que vous faites, mais je vous en supplie, consultez très vite un médecin… » Ha…me suis je dit, encore une déjantée…je suis en pleine forme! Deux ans plus tard, je ne peux être à mon second vernissage dans cette galerie : Opéré d’un cancer au stade 4. J’assure 2 vernissges ce mois de septembre 2011: L’un à ARTCLUB, l’autre en Suisse. Le nom de cette galerie?… »Le Temps qui passe » ! Je vous embrasse tous les deux, Amitié Toujours ! Didier

  2. tsipora says:

    bonjour,
    par  » hasard « , je passais dans la rue de rivoli, et je suis tombée en arret devant la vitrine d’une galerie….j’ai n’ai pu me retenir d’entrer admirer de plus pres, bien que je fus pressée..et je n’ai pas regretté….merci pour ces instants de pur bonheur….je me suis sentie tres touchée par vos peintures. on pourrait rester devant des heures, tellement il y a à découvrir, à ressentir.
    certains symboles m’ont sauté aux yeux…chandeliers, poissons, baleines, livres…et quelle lumiere! quelle équilibre dans toute cette explosion de couleurs et d’effets de matieres…je me souhaite d’avoir un jour la joie et l’honneur d’accueillir chez moi une de vos toiles….
    et je vous souhaite un bon et rapide retablissement ( refouah shlema ), afin de continuer encore longtemps à enchanter nos yeux.
    shalom.
    tsipora

  3. Hélène says:

    Bonjour
    Je me promenais samedi dernier en famille rue de Rivoli et je suis restée subjuguée devant la beauté de vos toiles. Face aux couleurs chatoyantes de vos peintures et à la finesse de vos personnages, j’ai pensé que vous étiez une femme peintre russe et je vous découvre aujourd’hui. Avez-vous des origines slaves et quelles sont vos influences artistiques ? Je suis moi-même d’origine russe par mon grand-père paternel et je suis instinctivement attirée par cette culture.
    Qui que vous soyez, cher artiste, merci à vous.

    Hélène Chaurand née Ivanoff

    • delamonica says:

      Chère « née Ivanoff »,

      Ha… l’âme slave!..

      Hélas non, je n’ai pas de sang russe, et je suis un homme (je peux le prouver)…
      Mes origines sont plutôt espagnoles (Madrid), et le nom d’origine est d’après mes aïeux « Del Amonica del Ventura », sans doute noble venu avec Charlesquint occuper les Pays bas…du côté de Gand au 16ème siècle.

      La part féminine:
      « Anima-animus »…ça vous dit quelque chose?

      Ce sont les parts de féminin et de masculin chez l’homme ou la femme, en psychologie.
      Disons alors que j’ai une part d' »anima »assez volubile. Dieu sait si pourtant j’aime la femme et que je ne suis vraiment pas attiré par mes congénères de même sexe!
      Alors…Allez donc savoir! Car votre remarque revient constamment.
      C’est sans doute que j’aime les femmes, en n’en ayant connu qu’une seule, mon épouse, depuis 40 ans maintenant.Je sublime, je transcende le féminin dans mes toiles.

      Quant à mes influences :
      J’adore Chagall, Klimt, et je suis fasciné par les icônes, interessé par les spiritualités, qui comprennent les religions, et leurs ésotérismes respectifs.
      Mais la peinture est une alchimie qui puise mon inspiration je ne sais où, au point que je me demande si c’est bien moi qui peint…

      Voilà.
      Merci à vous chère Hélène.
      DELAMONICA

  4. Kateryna says:

    Bonjour M. DELAMONICA

    J’ai vu vos toiles exposées rue Rivoli un dimanche soir…la galerie était fermée mais on était nombreux à admirer sous la pluie vos oeuvres durant plusieurs minutes…
    Comme Hélène (commentaire précédent) j’ai cru que vous étiez d’origine slave, comme moi. J’ai cru voir plusieurs symboles qui me ramenaient au monde des mythes et comptes slaves, notamment l’oiseau de feu, les anges, les chevaux, la couleur bleu emblematique… Par la suite je me suis aperçue de la présence de nombreux symboles d’autres religions et croyances.. Je trouve ça très audacieux de votre part et si l’oeuvre du peintre reflète son monde intérieur, vous devez avoir un monde intérieur extrêmement riche :).
    Vos oeuvres sont aussi très inspirantes, elles m’ont donnée plein d’idées de nouveaux tableaux 🙂 Merci à vous.

    Kateryna

    • delamonica says:

      Kateryna…Kateryna…
      Mon monde intérieur est fait d’ombre et de lumière. Comme vous, comme à chacun.
      Le mien a 62 ans. Autant d’années à travailler à l’explorer, à l’éclairer de ce qui est intelligible et de l’ineffable.
      Merci. Bonne route.

  5. DUMONT Michel says:

    La semaine dernière,avec mon épouse nous avons poussé la porte de la galerie
    imagine à Bordeaux et nous sommes entrés.
    Découvrant tour à tour les oeuvres exposées,à la vue de votre toile Vol d’Amoureux nous sommes restés scotchés et totalement subjugués devant ces couleurs vives équilibrées et explosives,pour nous il n’y avait que ce tableau et nul autre (pardon aux artistes exposants……).
    Tellement sous le charme,nous l’avons retenu et samedi prochain nous allons nous l’offrir.
    Merci à vous.

  6. Françoise Genty says:

    Merci de votre site, on y trouve la merveille des couleurs, celle du dégradé de gris; un tout qui fait de vos oeuvres de splendides pages d’écriture.
    Le musée Tatin est un lieu fantastique et merveilleux où j’ai passé des centaines d’heures dans ma jeunesse à aider Robert Tatin et sa femme Lise, du temps où je faisais mes études d’Art à Lille; aussi, tout ce qui y touche de près ou de loin m’interpelle toujours.
    J’ai, par hasard, lu votre message concernant votre passage à Cossé-Le-Vivien par le musée Robert Tatin, où vous faisiez part d’une envie d’exposer près de la maison de Tatin; je pense que c’est tout à fait possible. Pourquoi ne pas essayer d’exposer au musée même? Nombre d’expositions y ont été organisées depuis des années. Ou vous contactez la mairie de Cossé le Vivien, car le musée appartient à la commune, ou vous pourriez faire une demande au conservateur du musée de la Frênouse Bruno Godivier . Site du musée: http://www.musee-robert-tatin.fr/le-musee/historique-du-musee/
    Je pense qu’il serait dommage de passer votre chemin.
    Bien amicalement.

    • Delamonica says:

      Chère Françoise,

      Cette réponse à votre commentaire sera sans doute lu par ceux qui s’intéressent à mon univers. J’y vois ici comme principe de faire connaître ce lieu. Robert Tatin est de la famille du facteur cheval, de Petit Pierre le « piquassiette », etc, ou Pierre Shasmoukine(encore vivant), mon ami, à Sarlat…
      En effet, ces artistes ont tous cette « pépite » intérieure qui fait de leur vie, une espérance pour les autres.

      En ce qui concerne mon envie d’exposer dans les murs de Tatin:
      J’ai contacté à l’époque (il y a une douzaine d’années) les responsables du lieu. je n’ai pas eu de réponse.
      Je n’ai pas pour habitude d’insister, et ne reformulerai pas ma proposition.
      j’en faisais un désir de filiation.Un acte gratuit. Comme si j’entretenais un dialogue post mortem avec Robert… fraternel en quelque sorte…
      Je continue mon cheminement, accompagné de tous ces amis, absents.
      merci chère Françoise.

  7. CASSE Muriel says:

    Bonjour,

    Quelques mots pour vous témoigner ma gratitude de nous donner à voir tant de beauté dans vos toiles…voici une bonne douzaine d’années que j’ai découvert votre peinture au hasard d’une flanerie dans les rues de Bordeaux qui m’a conduit dans la galerie Imagine. Là, je suis tombée littéralement en extase devant une de vos toiles et une émotion encore jamais ressentie m’a envahie. Je ne connais pas grand chose à la peinture et n’ai pas vraiment de culture en la matière, il n’empêche que vos tableaux me transportent…Aussi, à chaque fois que je le peux, je fais une visite à la galerie Imagine, je « prends ma dose » de couleurs, d’émotions et de bonheur, puis, je repars nourrie de tout ce beau, en rêvant qu’un jour peut-être une de ces merveilles animera ma maison….Pour tout ça et puisque ce livre d’or m’en donne l’occasion, je voulais juste vous dire MERCI ! Muriel C.

  8. Clara says:

    Monsieur,

    Voilà qu’il y a trois jours, je déambulais dans les rues du vieux Bordeaux arpenté si souvent que parfois je ne le regarde plus. Mais voilà que mes yeux accrochent les toiles colorées qui reposent derrière les vitres d’une galerie que je n’avais jusqu’à lors à peine remarquée. La galerie s’appelle Imagine. Nom qui attise ma curiosité et me pousse à entrer dans cet univers aux couleurs vives qui contraste avec la monochromie de la rue.
    Je m’arrête net devant la Jubilation rurale dont les détails, les couleurs, les symboliques et la légèreté ont subitement créé en moi une vive émotion. Si j’avais pu, je me serait jointe aux personnages pour flotter avec eux dans ce monde onirique, avant d’aller converser sur la métaphysique avec celui de L’enfance de l’art…
    Un grand merci pour cette chaleureuse rêverie.

    CL

  9. Guionie Nicolas says:

    Je pensais cette panne mécanique destructrice, bien au contraire, elle fut salvatrice: nous vous avons rencontré! Nous étions dans l’obscurité, vous fûtes notre phare, frêle lumière à peine perceptible qui se transforme en un sublime brasier, réchauffant nos âmes et faisant fondre nos futiles problèmes! Vos oeuvres, d’une exquise complexité, nous interpellent et nous exaltent: vous mélangez avec l’excellence des grands les cultures qui font des peuples ce qu’ils sont. Nous ne vous connaissions pas et ne vous connaissons que si peu encore à ce jour, mais vous nous imposez le respect de ces hommes qui, bien que baignant dans l’excellence, restent dans l’humilité détachée de toute artifice,de toute rodomontade pantagruélique dont pourtant vous seriez légitime de faire montre!
    Encore merci de votre accueil (j’ai redécouvert le plaisir de la Leffe grâce à vous, il n’y a pas que le whisky dans le monde enivrant des spiritueux!) et de celui de votre dame, d’une gentillesse infinie, et vous disons, nous le souhaitons sincèrement,à bientôt!
    Le hasard, ignorance de l’homme, amène à des rencontres aussi inattendues que sublimes!
    Nicolas, Laurence et le petit Mathis, victimes heureuses d’avoir échoué sur vos plages, un samedi soir d’hiver.

  10. AGOSTINI says:

    Bonjour M. DELAMONICA,

    Lors d’un de mes passages devant la galerie Art Club rue de Rivoli, quelle ne fut ma fascination devant vos toiles! poésie, lumière, enchantement, virtuosité…je suis tombée sous le charme.
    Merci pour ce bien être que vous procurez lorsque l’on admire vos créations.
    Vous souhaite en retour un prompte rétablissement.

    Marie-Noëlle

  11. manitoba says:

    salut ,didier ,heureux d’avoir croisé ton chemin à Eysin’art 2013..tes tableaux m’ont subjugué et me laisse entrevoir un frère d’ame..seul le rève et notre propre nature non trahie par je ne sais quel apparat peut nous « délivrer » de ce monde bien conditionné et aseptisé..merci encore pour tous les conseils que tu m’as donné et ton soutien,ma porte t’es grande ouverte..à bientot..l’anartiste..manitoba..

  12. Sara says:

    Bonjour Didier !

    un petit mot ici pour te dire que j’aime ton travail, il fait du bien à l’âme…
    Et tu as un bonjour de « En passant par la montagne » !

    Bises
    Sara

  13. Cléa says:

    Bonjour,
    Je découvre, je suis sous le charme.
    De belles oeuvres, de riche lumière pour les yeux, le coeur et l’âme.
    Et beaucoup de sensibilité.

  14. MARC BOYER says:

    Mon Cher Didier
    mon aventure Périgourdine de l’ESCAPADE m’a permis de te découvrir et de t’exposer pendant ces quelques années…on ne peut exposer et vendre que ce que l’on aime….il y a de moins en moins de place pour nos artistes libres de nos jours….continues à nous faire rêver..
    avec toute mon amitié et mon admiration
    Marc

    • DELAMONICA says:

      Marc! quelle surprise!
      Comme martine de la galerie KADRISSIME à St Raphaël, comme tant d’autres galeristes je suis touché par vos témoignages d’amitiés!
      Il est vrai que La galerie ST Front aura été pour moi comme un miracle.
      On peut dire qu’avec la Galerie Imagine de Bordeaux, vous êtes à l’orée de mon modeste parcours d’artiste peintre.
      Je me demandais ce que tu devenais, toi, le mèdecin d’urgence!
      A l’occasion donnes moi des nouvelles.
      Salut!
      DELAMO

  15. REMY MYLENE says:

    Bonjour Didier,
    On ne se connait pas mais vos œuvres sont tellement incroyables qu’il fallait que je vous le dise, mais ça vous le savez déjà!
    Je ne peins pas… ou plutôt j’ai essayé et c’était marrant et surtout bienfaisant, mais ce n’est pas fait pour moi je crois.
    Si j’ai bien compris vous n’avez plus votre inspiration depuis plus d’1 an. J’en suis terriblement peinée pour vous. Vous étiez bien dans tout votre être et confiant, ce qui n’est pas donné a tout le monde.
    Sans doute avez-vous d’autres passes temps mais je suis bien certaine qu’ils n’égalent en rien ce qui vous guidait sur vos toiles.
    Moi je me passionne pour la technique de la « chirologie ». C’est plus terre à terre et pourtant pas tant que ça!!!
    Alors voilà ma question, est-ce que les mains et les lignes des mains auraient pu vous inspirer?
    Moi j’ai essayé de peindre une main avec ses lignes et certains symboles mais c’est vraiment pas extraordinaire.
    J’espère un jour pouvoir avoir une de vos toiles chez moi, je suis certaine qu’elle me donnera une inspiration supplémentaire pour mon apprentissage de la « chirologie ».
    Je vous souhaite très sincèrement de retrouver cet ange qui vous emmènera jusqu’au bout de votre chemin.
    MYLENE

    • DELAMONICA says:

      Mylène,
      je ne sais pas ce qu’est la chirologie, mais j’imagine que c’est un domaine qui excite l’imagination.
      Merci pour ce message.
      En effet, je ne peins plus. C’est venu subitement, un matin de grande lassitude. Mais c’est le sel de la vie. Je suis l’intuition qui m’a toujours guidé.
      Peut-être reprendrai-je les pinceaux, un beau matin, comme pour refermer une parenthèse. Peut-être suis-je fait comme la terre, j’ai besoin de « jachère ».
      J’attends qu’un riche mécène (j’en ai connu) vienne me proposer, comme dans mes rêves, de réaliser une grande peinture murale pour un édifice. Je crois aux rêves, j’en ai fait l’expérience: il suffit d’y croire. Merci Mylène et bonne route.

  16. webmaster says:

    Béatrice Valério says:
    13 septembre 2014 at 13 h 42 min (Edit)

    j’ai découvert votre site hier après midi,
    un ravissement pour les yeux, le cœur et l’âme…
    quel cadeau que votre Ange vous a fait…
    vos fleurs ont peut-être besoin de vous, de votre Amour autant que vos toiles…certainement même…
    quelle belle expérience encore vous est offerte que de savoir leur parler.
    il faut vivre le présent, accepter le don du moment…
    et qui sait,
    la Vie est tellement pleine de surprises!!!
    en tout cas MERCI pour vos merveilles
    toutes mes bonnes pensées pour vous Béatrice

  17. webmaster says:

    Sylvie Ptitsa says:
    20 septembre 2014 at 16 h 24 min (Edit)

    Je découvre le peintre jardinier en cherchant une image pour illustrer un des articles de mon jardin-blog. Je plonge dans vos toiles, vos sculptures, vos vidéos, la Passion selon St Jean que j’ai chantée et qui accompagne vos pinceaux… et j’ai l’impression de rouvrir les portes d’un monde auquel je n’osais plus croire.
    Je suis chez moi chez vous, sans raison, juste par pur hasard, ou par pur bonheur… ce qui est souvent la même chose.
    Votre Ange me dit qu’il ne vous a pas quitté : il s’est caché pour que vous le trouviez ailleurs, plus loin. Il vous a emmené en voyage sur les terres de vous-même.
    Nos univers se touchent par une frontière qui n’existe pas.
    J’aimerais vous renvoyer tout ce que vos oeuvres m’ont donné aujourd’hui de lumière, d’enchantement, de joie fraîche, d’amour chaud. MERCI

  18. webmaster says:

    Relindis says:
    26 novembre 2014 at 19 h 21 min (Edit)

    Je me sens toute petite quand je regarde vos œuvres qui m’ont enchantées. Je vais écrire à l’ange pour qu’il revienne un peu afin de nous réjouir encore avec vos merveilles. D’ici là prenez bien soin de vos fleurs – qu’elles ne prennent pas froid, et un petit miracle de Noël ne serait pas de refus !

  19. Lisa Herbaut says:

    Bonjour Mr Delamonica, je vous écris aujourd’hui car j’ai choisi une de vos oeuvre pour mon épreuve d’histoire des arts de troisième. Votre oeuvre s’intitule : « Puis le souffle du ciel ». J’aimerais quelques informations sur ce tableau et ce qui vous a inspiré.. Je suis un petit peu triste d’apprendre que vous ne peignez plus .. j’aime tellement vos tableaux..

    Je vous remercie d’avance Mr Delamonica

    Lisa Herbaut

  20. Bonjour,
    Je ne vous connaissais pas et je vous découvre…
    Bien sur qu’un Ange était à vos coté et guidait votre main…
    Vos tableaux sont un enchantement au regard, magiques, irréels et remplis de Lumière ! Un émerveillement dans la grâce et la finesse de la courbe, des couleurs qui chantent à notre Âme profonde.
    Oui, l’Ange était bien là et je souhaite qu’Il revienne vous porter tout ce qui fait le sel de la Vie, de qui vous Êtes au plus profond… Car cet l’Ange fait parti de vous, pourquoi s’est t’Il éloigné ? Vous seul avait la réponse…
    Mais votre main est bienheureuse et elle se déploiera de nouveau j’en suis sûre, rien n’est fait au hasard.
    Je peins des Êtres de Lumière, mais j’avoue que je suis loin d’être à votre niveau et j’ai cette chance d’être guidée également, me direz vous ce que vous en pensez ? Venant de vous, cela me ferait énormément plaisir…
    J’espère de tout cœur que votre Ange retrouve le chemin de la « Maison Bien Aimée ».
    Je vous partage un des très beaux messages que je reçois « L’Amour »… http://www.lenalartiste.com/messages/l-amour/

  21. DELAMONICA says:

    Chère Lisa,
    Il me semble avoir eu votre message par la galerie ARTCLUB à Paris. J’ai transmis ma réponse à Muriel qui vous l’a transmise je pense.
    Je suis touché mais à la fois embarrassé de vous avoir répondu sur un sujet tellement personnel. Mais vous êtes jeune, et vous promettez déjà. Merci Lisa !

  22. BOYER says:

    Les Anges sont capricieux….le mien m’a fait abandonner les pinceaux pour des vis et des boulons…..
    j’essaie toujours modestement de sauver des vies dans le Tarn à Albi…
    et encore aujourd’hui que de beaux souvenirs de ces années Périgourdine ou mon rêve d’avoir ma galerie et d’y exposer mes choix s’est concrétisé pendant quelques années….

    avec mon amitié
    marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *